Google+

10 règles pour développer son mental

Article librement traduit et inspiré de John Rampton Entrepreneur VIP / Entrepreneur and Connector, https://www.entrepreneur.com/

Notre entourage nous rabâche souvent qu’il est vital de faire du sport pour développer sa forme physique. Mais combien de personnes vous ont-elles déjà suggéré de développer votre « forme mentale » ?

Je ne parle pas seulement de faire des mots croisés ou des exercices de gymnastique intellectuelle mais je parle de devenir fort mentalement. Or, ce type d’entrainement peut aider à mieux gérer ses pensées, ses émotions et même contribuer à améliorer sa productivité. Des points essentiels pour gérer sereinement son activité d’indépendant en freelance !

Voici des règles que s’efforcent de suivre les personnes qui ont un « mental fort ».

1 – Savoir dire « non »

Pour le chercheur Travis Bradberry, Ph. D (Université de Californie à San) « des études montrent que plus vous avez de difficulté à dire non, plus vous êtes susceptible de connaître le stress, l’épuisement professionnel et même la dépression. »

Oser dire « non » peut être un problème pour certains. Mais, pour être fort mentalement, il faut parfois être capable de le dire.  Évitez d’accepter systématiquement toutes les sollicitations sociales (sorties, soirées…), les demandes d’aides (permanentes) des collègues…

En disant « non », vous vous libérez du temps pour gérer vos propres priorités, terminez votre propre travail et vous ne vous surpassez pas sans raison.

Photo by Kai Pilger on Unsplash

2 – Coupez court à la « critique interne »

Si vous pensez toujours que vous risquez d’échouer, devinez quoi? Vous allez probablement finir par échouer. Le pire est que cette prophétie ne sera vécue que comme la prédiction de votre destin (article sur l’échec entrepreneurial).

Les personnes au mental fort sont capables de détourner leurs pensées négatives et développant une prophétie auto-réalisatrice de la réussite de leurs projets. C’est sans doute un défi, mais c’est possible si vous faites plus attention à vos pensées.

Quand une pensée négative survient (une faiblesse que vous vous reconnaissez, par exemple), identifiez-là et faites quelque chose de positif pour vous en distraire (par exemple, pensez à toutes les compétences dont vous êtes fier).

Au final, cherchez un équilibre ; plutôt que de vous battre contre vous-même et vous dévaloriser, considérez vos défauts comme des moyens de vous améliorer et soulignez le côté irrationnel de vos pensées négatives.

Photo by Caju Gomes on Unsplash

Comme disait Michael Forbes : « Chacun a tendance a sur-évaluer ses faiblesses et sous-évaluer ses expertises ».

3 – Etre conscient de la difficulté au quotidien

Muhammad Ali a dit un jour qu’il ne comptait pas les fois où il avait été envoyé au tapis. Il comptait uniquement les coups qui lui faisaient mal et l’empêchaient de gagner parce que c’étaient ceux qui avaient de l’importance.

Les personnes mentalement fortes sont prêtes à endurer la difficulté quotidienne tant qu’il y a un but. Elles s’habituent à la difficulté et l’acceptent, au lieu de la fuir, sachant qu’en fin de compte elles obtiendront une gratification.

Comme dit le vieil adage anglais souvent utilisé dans l’univers rugbystique « no pain, no gain » (« Pas de douleur, pas de gain »).

Photo by Johann Walter Bantz on Unsplash

4 – Contrôler son impulsivité.

Une étude bien connue de l’Université de Stanford décrit le comportement d’un enfant laissé seul dans une pièce avec un bonbon pendant 15 minutes. Avant de sortir, le chercheur dit à l’enfant qu’il peut manger le bonbon. Mais il rajoute que s’il attend son retour, il obtiendra un deuxième bonbon.

Après 40 ans de recherche, on a constaté que les enfants qui attendaient sans manger le premier bonbon ont connu de meilleurs résultats dans leur vie, sur différents plans (réussite professionnelle, santé…).

Contrôler son impulsivité et savoir attendre sa gratification semblent essentiel au succès. C’est pourquoi les personnes ayant une force mentale développée sont plus aptes à remettre à plus tard l’obtention de la gratification. Elles savent que les résultats ne surviennent qu’après avoir consacré du temps et des efforts.

5 – Eviter de (toujours) blâmer les autres

Il faut savoir prendre sa part d’erreur. Les gens forts sur le plan mental assument la responsabilité de leurs actions.

Quand un problème survient, ils ne cherchent à blâmer les autres pour leurs erreurs ou leurs lacunes.

6 – Ne pas être trop optimiste / être réaliste

Les personnes fortes mentalement savent ne pas tomber dans un optimisme béat. Elles cultivent plutôt une forme d’« optimisme réaliste ».

Comme l’explique le Dr Mara Karpel, « il est improductif de croire que les défis disparaissent par magie ou que les objectifs se réalisent naturellement, sans lien avec le monde réel ».

Ancré dans la réalité, il est en effet important de savoir évaluer les défis qui se présentent et se concentrer sur la meilleure façon de les accepter ou les surmonter.

Voir aussi l’article : coaching d’été : 4 règles pour être “ Indépendant et positif ! ” 

7 – Reconnaitre ses limites

Bien que la force mentale nous pousse à avancer, il faut aussi savoir jeter l’éponge à temps. Etre conscient de ses faiblesses, ne pas hésiter à demander de l’aide en cas de besoin, c’est aussi faire preuve de force mentale !
Souvent, nous hésitons à être aidé pour protéger notre égo et éviter de montrer ses faiblesses. Voyons cela plutôt comme une occasion d’acquérir une nouvelle compétence.

8 – Ne pas se comparer aux autres

Rappelez-vous que les personnes mentalement fortes sont avares de leur temps et de leur énergie. Alors pourquoi le gaspiller en s’inquiétant de ce que font les autres? Les sentiments comme la jalousie et le ressentiment ne sont pas simplement épuisants. ils sont inutiles.

Au lieu de cela, il faut savoir apprécier les autres et célébrer leur succès avec eux ! Créer de l’optimisme, jouer gagnant-gagnant est une saine stratégie.

9 – Savoir se faire peur et oser

La plupart des gens fuient leurs peurs. Ce n’est le cas des personnes au mental d’acier : elles recherchent au contraire ce sentiment de peur.

Cela peut sembler curieux, mais elles savent que la peur les fait sortir de leur zone de confort, les poussent à la découverte et l’innovation, à la rencontres avec d’autres personnes. Elles en apprennent aussi plus sur elles-mêmes.

Photo by Filipe Dos Santos Mendes on Unsplash

10 – Respecter ses concurrents

Les personnes mentalement fortes n’ont pas peur, ne sont pas intimidées ni jalouses de leurs concurrents. En fait, elles les respectent et même les apprécient car elles savent combien il est utile de s’en inspirer et d’apprendre des autres.

Bill Gates ayant dit un jour: «Je donnerais beaucoup pour avoir le goût de Steve Jobs. Jobs admit: « Je l’admire pour la société qu’il a. Il est brillant et a un bon sens de l’humour. »

Devenir mentalement fort ne se fait pas du jour au lendemain, mais cela en vaut la peine. 

Pour aller plus loin :

Les commentaires sont fermés.

Développez votre activité !

UN GUIDE (GRATUIT) de 40 PAGES DE CONSEILS

Développez votre activité !

UN GUIDE (GRATUIT) de 40 PAGES DE CONSEILS