Google+

5 réflexes pour partir en congés l’esprit tranquille

CONSEIL D\’EXPERT

L’heure des vacances approche. Comme beaucoup, vous vous apprêtez à prendre un repos bien mérité.
Avec (cette fois !) la ferme intention de faire une vraie coupure avec votre activité de consultant. Sage décision, mais qui nécessite de border un minimum les choses en amont. Et de se ménager une petite « bulle », une fois au vert, pour échapper aux sollicitations extérieures.

 

1/ D’abord, prévenez vos clients à l’avance

Ne les prenez pas de court en leur annonçant votre départ à la dernière minute. Au contraire, anticipez les choses en amont, afin de leur permettre d’organiser leur production en votre absence, et de planifier au moment opportun les missions qu’ils comptent vous confier. Soit avant, soit après votre retour.

 

2/ Bouclez vos dossiers avant de partir

Partir avec du travail en vacances est rarement une bonne idée. Mieux vaut mettre un bon coup de collier dans les jours, voire les semaines, qui précèdent le départ, pour partir l’esprit tranquille et profiter pleinement de ses vacances.
C’est à cette condition qu’on peut faire une véritable coupure.

 

3/ Mettez-vous aux abonnés absents

Le jour de votre départ, paramétrez un message d’absence sur votre boite mail. N’hésitez pas à indiquer que vous aurez un accès restreint à votre messagerie, même si ce n’est pas le cas ! Cela dissuadera les importuns. Veillez tout de même à laisser un numéro de téléphone portable, en cas d’urgence avérée. Si possible en mentionnant l’indicatif « +33 6… ».
Cela laissera penser que vous êtes à l’étranger, quand bien même ce n’est pas le cas. Vous serez ainsi moins sollicité.

 

4/ Débranchez vos outils communicants

Etant connecté toute l’année à votre téléphone et votre boite mail, quasiment en permanence, profitez-en pour décrocher.
Laissez votre ordinateur portable dans son sac et espacez vos connexions tous les deux ou trois jours.
Vos interlocuteurs ne se formaliseront pas d’une réponse sous 48, voire 72 heures.
Surtout si vous avez mentionné que vous seriez difficilement joignable.

 

5/ Soyez réactif, mais uniquement en cas de besoin

Si un client vous appelle malgré tout, ne répondez pas à chaud. Il laissera un message sur votre boite vocale si c’est urgent.
Dans ce cas, rappelez-le le moment opportun, en vous isolant dans un endroit calme, pour ne pas être dérangé par vos proches.
Ni les déranger eux-mêmes du fait de ce petit intermède professionnel…

Thibault BERTRAND

RH SOLUTIONS 2012

Les commentaires sont fermés.

Développez votre activité !

UN GUIDE (GRATUIT) de 40 PAGES DE CONSEILS

Développez votre activité !

UN GUIDE (GRATUIT) de 40 PAGES DE CONSEILS