Google+

6 conseils pour réussir sa reconversion professionnelle

 CONSEIL D\’EXPERT

 

Envie de changer d\’environnement professionnel ?

Au printemps, l\’envie de faire table rase de l\’environnement professionnel surgit parfois ; à vous de déceler ce qui relève de l\’envie profonde de changement ou du malaise passager. A vous de répondre :

 

1.    Posez-vous les bonnes questions

Une envie de changer de métier cache parfois un "simple" mal-être au travail dû à une mauvaise ambiance.
Un changement de poste, un nouveau supérieur peuvent dans ces cas-là suffire à retrouver sa motivation.

Réfléchissez : qu\’est-ce qui ne vous plait plus dans votre travail ? Qu\’est-ce qui motive votre projet de reconversion ?
Posez par écrit la liste de ce que vous ne supportez plus et de ce que vous aimeriez trouver dans une nouvelle vie professionnelle vous aidera à y voir plus clair et trouver les solutions adéquates.

 

2.     Menez votre enquête sur le terrain

Commencez simplement par rencontrer des professionnels du nouveau secteur visé.
Posez leur des questions sur leurs compétences, leur parcours professionnel, leurs réussites et leurs échecs sans oublier, surtout, leur quotidien : ce qui leur plait et leur pèse au jour le jour.
Vous pourrez ainsi évaluer si la réalité du métier correspond à l\’idée que vous vous en étiez faite.

 

3.    Calculez le coût d\’un changement de carrière

Il ne s\’agit pas là de calculer seulement combien va vous coûter financièrement votre reconversion. Il est nécessaire de réfléchir également aux conséquences négatives qu\’aura cette transformation professionnelle sur votre vie propre et celle de votre entourage.
En somme, quel sera l\’investissement non seulement financier mais aussi psychologique.
On idéalise trop souvent la vie des reconvertis comme un havre de paix et de bonheur retrouvés.
Or, s\’ils ont gagnés sur certains points qui leur paraissaient primordiaux, cela ne s\’est pas fait sans concession : sécurité d\’un emploi salarié, train de vie aisé, etc.

 

4.    Identifiez les freins et les ressources

Ils peuvent être externes : financement important, contexte économique incertain, produit trop innovant pour le marché visé… ou internes  : peur de l\’échec, du jugement des autres, manque de confiance en soi, de compétences etc.

Quels qu\’ils soient, les identifier vous permettra de trouver les ressources nécessaires pour palier le problème (une formation, un coaching, le recrutement d\’un associé…) ou de renoncer au projet en toute connaissance de cause.

 

5.    Planifiez votre processus étape par étape

Une reconversion professionnelle ne se fait pas en un jour ! Si vous envisagez seulement l\’objectif final, vous risquez de vous donner le vertige et baisser les bras en cours de route. Pour éviter cet écueil, établissez un planning des objectifs à court, moyen et long terme et réajustez-le en cours de route si nécessaire.

 

6.    Soyez prêt pour l\’aventure…

Et si votre reconversion ne se passait pas comme prévu ? N\’ayez pas d\’idées trop arrêtées sur votre projet et sachez le moduler. Si vous avez bien défini vos priorités en amont, vous saurez faire évoluer votre reconversion dans le bon sens en restant ouvert aux différentes opportunités possibles.

Annabel Saint Paul
RH Solutions 2013

Les commentaires sont fermés.

Développez votre activité !

UN GUIDE (GRATUIT) de 40 PAGES DE CONSEILS

Développez votre activité !

UN GUIDE (GRATUIT) de 40 PAGES DE CONSEILS