Google+

9 astuces pour travailler depuis son domicile

Travailler depuis son domicile : 9 astuces pour trouver l’équilibre entre la vie personnelle et professionnelles

1.    Définissez clairement  vos heures de travail
Certes, l’avantage d’être indépendant est de travailler quand on en a envie ou qu’on se sent efficace mais à trop laisser le flou s’installer, il n’est pas rare que le travail « mange » petit à petit soirées et week-end. Apprenez à poser les limites de vos horaires de travail pour pouvoir fermer la porte virtuelle de votre bureau et passer à votre vie personnelle.

Travailler à domicile

Travailler à domicile et trouver un équilibre.

2.    Ne soyez pas tout le temps disponible pour vos clients
S’il parait évident qu’il vaut mieux éviter de donner son numéro personnel à ses clients pour éviter d’être envahi à son domicile, l’arrivée des portables ne facilite pas le cloisonnement entre vies personnelle et professionnelle.
De la même façon que pour le point précédent, définissez des horaires où vous êtes disponibles pour répondre au téléphone et prendre des rendez-vous. En dehors de ces heures, filtrez vos appels et donnez-vous comme consigne de ne répondre à aucun interlocuteur sauf extrême cas d’urgence (qui, vous verrez, n’arrivent pas si souvent que cela).

3.    Préparez-vous comme si vous alliez au bureau
Il vous sera plus facile de vous concentrer si vous avez revêtu une tenue de ville ou un costume et des chaussures si vous travaillez à domicile.
Le soir venu, vous pouvez enfiler des vêtements plus décontractés pour marquer la différence avec votre journée de travail et passer en mode repos.

4.    Créez un sas de décompression
Vous aviez l’habitude de partir travailler en voiture ? Dorénavant, vous n’avez plus ce moment « tampon » entre votre vie personnelle et votre activité professionnelle.
En créant un petit rituel avant et après la mise au travail vous bénéficierez toujours de ce moment bien utile pour se concentrer ou relâcher la pression.
Ce peut être faire le tour du pâté de maison ou bien boire un petit café, peu importe, il suffit qu’il soit régulier et qu’il vous permette de vous vider la tête.

5.    Soignez votre bureau
L’idéal est d’avoir une pièce dédiée. Le cas échéant, elle ne doit pas, pendant vos horaires de travail, recevoir d’autres activités que la vôtre (jeux d’enfants par exemple). Dépouillez au maximum votre bureau de tout objet familier : pas ou très peu de photos de famille, décoration neutre et sobre, mobilier fonctionnel, radio ou télévision à éviter.

Vous ne recevez pas de client dans votre bureau ? ce n’est pas une raison pour le laisser encombré. Pensez à le ranger régulièrement et à organiser l’accès aux documents dont vous avez besoin pour qu’ils soient toujours à portée de main et faciles à trouver.

6.    Déconnectez-vous de la vie digitale
Difficile de cloisonner ses vies personnelle et professionnelles avec les derniers outils digitaux mais grâce à quelques réflexes, il est possible de limiter l’intrusion de l’une dans l’autre. Utilisez par exemple une adresse mail professionnelle différente de la personnelle. Vous serez moins tenté de lire les dernières vidéos amusantes et aurez plaisir d’ouvrir votre boite personnelle une fois le travail fini.

De même, si vous êtes sur plusieurs réseaux sociaux, consacrez-en certains aux échanges avec vos amis (Facebook) et d’autres à vos contacts professionnels (Viadeo, Twitter, Linkedin etc.)

7.    Raisonnez en tarif horaire
Les indépendants ont tendance à privilégier les gros contrats récurrents, source de revenus importants et sécurisants sur l’année. Or, plusieurs petites missions qui ne vous prendront pas trop de temps sont tout aussi intéressantes puisqu’elles vous laisseront le temps de faire autre chose et donc d‘augmenter vos revenus.

Pour chaque mission, demandez-vous le nombre d’heures que vous pensez y consacrer, n’oubliez pas les temps informels comme les déplacements, les échanges au téléphone, les recherches etc. pour déterminer le coût horaire.
En privilégiant les missions à haut taux de rémunération horaire, vous réussirez petit à petit à réduire vos heures de travail.

8.    Trouvez une chose dans laquelle vous immerger après le travail.
Faire du sport, vous balader, jouer en famille, cuisiner… l’idée est de trouver quelque chose à faire d’amusant et, surtout, de le faire tout de suite après votre travail. Cela vous aidera à couper de vos responsabilités professionnelles.

9.    Apprenez que vous n’êtes pas défini par votre travail.
Etre à son compte, c’est souvent se réaliser professionnellement et cela peut en effet être très gratifiant. Il est cependant important de vous définir par d’autres aspects : vos liens familiaux (père, mère…), vos activités de loisirs etc. et d’y accorder de l’importance. Vous aurez ainsi plus de facilité à couper de votre travail que vous aurez des sources de satisfaction en dehors de celui-ci. Pensez que les candidats au burn out sont souvent ceux qui apprécient beaucoup (trop?) leur travail et s’y investissent sans compter !

Les commentaires sont fermés.

Développez votre activité !

UN GUIDE (GRATUIT) de 40 PAGES DE CONSEILS

Développez votre activité !

UN GUIDE (GRATUIT) de 40 PAGES DE CONSEILS