Google+

Cécile, manager de transition en portage salarial

Témoignage de Consultant en portage salarial (RH Solutions Grenoble)

Femme manager » Les managers de transition seniors sont recherchés »

Cécile R., basée à proximité de Valence, est manager de transition, spécialisée en organisation et supply chain. Après une carrière bien remplie, dans le domaine de la supply chain, au sein de plusieurs groupes anglo-saxons, elle a choisi en 2011 de se mettre à son compte en portage salarial. Depuis, elle enchaîne les missions de longue durée pour le compte de grands groupes industriels.

 En quoi consiste votre métier ?

Je suis manager de transition dans le domaine de l’organisation et de la supply chain. J’interviens à tous les stades de la chaîne logistique, de l’achat des matières premières jusqu’à la livraison du produit final. Cela englobe différentes activités : planification de production, gestion d’approvisionnements, administration des ventes, stockage, transport…

Au-delà du pilotage de projets liés à la supply chain, je peux aussi être amenée à accompagner des changements d’organisation, à manager des projets d’amélioration de la performance. C’est un métier varié.

 Dans quel contexte intervenez-vous ?

Typiquement, la mission d’un manager de transition est de pourvoir un poste laissé vacant, à cause d’une absence de longue durée, d’un congé maladie, d’un recrutement non pourvu.

Mais un client peut tout aussi bien faire appel à mes services pour conduire un projet d’envergure stratégique, parce qu’il ne dispose pas des ressources appropriées en interne. Dans tous les cas, ce qu’il recherche, c’est un cadre expérimenté et opérationnel immédiatement.

 Comment êtes vous devenu manager de transition ?

Par choix et goût personnel. Au cours de ma carrière, j’ai travaillé dans des groupes anglo-saxons, au sein d’équipes transversales, dans des environnements multi-sites, en France et en Europe. J’ai toujours mené des missions en lien avec le changement : changements de process, d’activités, d’organisation…

Et j’ai managé des équipes dans ce contexte bien particulier. Il y a quelques années, j’ai décidé de poursuivre cette activité de conduite de projets de façon indépendante. Faire appel au portage salarial m’a semblé le dispositif le mieux approprié pour démarrer mon activité.

supply chain

supply chain et logistique

 Quelles sont les compétences requises pour faire un bon manager de transition ?

  1. Il faut des compétences métier bien sûr, mais cela ne suffit pas. Au delà de ça, la capacité à conduire le changement est un atout majeur.
  2. Il faut aussi de l’ouverture d’esprit et une bonne capacité d’adaptation pour pouvoir se fondre rapidement dans la culture de l’entreprise.
  3. La capacité à convaincre est également importante car on doit émettre et faire accepter des propositions d’évolutions stratégiques.
  4. Enfin, il faut être capable de gérer la pression, car le client a toujours une forte attente de résultats.

 Combien êtes-vous payée ?

Un manager de transition, généralement rétribué en frais de prestations, est une ressource qui ne rentre pas dans les effectifs de l’entreprise. Les tarifs varient selon la nature et la difficulté des missions, la durée, ainsi que la valeur dégagée par l’apport du consultant en termes d’expérience.

 Le marché est-il porteur ?

Là ou les entreprises avaient auparavant le temps d’opérer un recrutement, elles doivent désormais aller plus vite. Aujourd’hui, elles hésitent moins à recourir aux services d’un manager de transition. Ce métier se développe, notamment dans le domaine de la supply chain.

 Comment décrochez-vous vos missions ?

Une bonne piste consiste à se faire référencer auprès des cabinets spécialisés en management de transition. Il y a certes du monde sur le marché, mais les profils seniors sont recherchés.

En approche directe sinon, il faut cibler les entreprises qui ont une certaine taille. Je vise pour ma part les groupes industriels.

 Quel est le rythme des missions  ?

 Les missions sont assez longues. Elles durent au minimum 5 à 6 mois. Le plus souvent un an, voire 18 mois. Le rythme est très prenant et il est important de bien gérer son rythme d’activité entre deux missions.

 Un mot pour conclure

Le management de transition est un métier que l’on exerce par passion. Il ne s’apprend pas dans les livres, mais au fil de ses expériences professionnelles. Pour réussir, il faut combiner deux choses : le savoir-faire et le savoir-être.

Enfin, ce n’est pas une activité de conseil comme les autres. On ne s’arrête pas au diagnostic, ce qui compte c’est le résultat final.

Pour RH Solutions- Déc. 2014
Thibault Bertrand

Les commentaires sont fermés.

Développez votre activité !

UN GUIDE (GRATUIT) de 40 PAGES DE CONSEILS

Développez votre activité !

UN GUIDE (GRATUIT) de 40 PAGES DE CONSEILS