Google+

Événement : un MOOC (gratuit) pour Devenir Freelance !

[INTERVIEW]

c-contrastwerkstatt-Fotolia.com_Un MOOC (Massive Open Online Course en anglais) est une formation en ligne ouverte à tous et gratuite. Nicolas Tregan est un expert MOOC et il lance le 16 octobre 2017 son propre MOOC sur le thème « Devenez Freelance » (plus d’info ici).

Lui-même indépendant, il a vécu toutes les étapes plus ou moins difficiles pour s’affranchir des statuts classiques et vivre de son expertise en devenant indépendant.

Il nous détaille en 4 questions son parcours autour de son projet de MOOC.

 

“Un MOOC pour devenir freelance, c’est nouveau. D’où vient cette idée ?”

Nicolas Tregan : Je suis freelance en Communication et E Learning depuis 3 ans.  J’ai commencé à travailler dans la Communication notamment pour une Start up, Unow, un spécialiste de la formation professionnelle en ligne.

Dans le cadre d’une mission, Unow m’a chargé de développer un MOOC afin d’expliquer l’utilisation des réseaux sociaux. J’ai trouvé le projet intéressant car je me forme moi-même régulièrement avec ce type de support.

Le résultat a été un vrai succès puisque en 4 mois, près de 15 000 personnes ont suivi cette formation en ligne. J’ai réalisé le potentiel de ce type de formation et j’ai voulu aller plus loin en proposant au fondateur de Unow un MOOC pour les freelances.

L’idée m’est venue parce qu’en devenant freelance j’ai aussi rencontré pas mal de difficultés, je manquais d’informations. Et en discutant avec d’autres indépendants, j’ai constaté que chacun avait eu aussi, un parcours plus ou moins difficile.

Quand on est à son compte, la difficulté est que l’on se pose 1000 questions de tout ordre et que à chaque fois, il faut trouver une source d’information spécifique.

Par exemple, si vous cherchez des conseils pour définir vos prix, vous devez trouver un bon article sur un site ou sur un blog. Si vous cherchez des informations pour choisir votre statut d‘indépendant, vous devez trouver une autre source d‘information, un autre blog…

J’ai tout de suite vu que le format MOOC permettait de rassembler toutes les informations nécessaires sur un sujet donné et correspondait bien au thème « devenir indépendant »

Se lancer en indépendant ne semble pas simple. Quelles sont les problématiques et comment y répondez vous ?

Nicolas Tregan : Les difficultés du freelance sont à la base de la création de ce MOOC. J’ai puisé bien sûr dans ma propre expérience mais aussi dans la liste de questions posées par les autres freelances qui venaient me voir pour obtenir des conseils.

Première problématique rencontrée : la définition de son offre de consultant. Il parait difficile quand on se lance de définir  une offre précise est identifiable. C’est pourtant la base ! Si votre offre n’est pas définie, vous allez avoir du mal à quantifier et identifier votre marché et vos cibles. De l’autre côté, sans offre précise, les entreprises qui ont besoin de votre expertise, n’arrivent pas à vous trouver. Elles risquent de ne pas comprendre que vous êtes utile pour résoudre leur problématique.

L’autre grande difficulté c’est bien sur la définition du prix, la tarification. Les questions reviennent sans cesse :

  • « Je ne sais jamais comment facturer, à qui et dans quelles conditions ? »
  • « Faut-il facturer au forfait ou au temps ?»
  • « Quel niveau de tarif proposer au départ ? »

Le tarif est souvent liée à un type d’activité et c’est pour cela qu’il faut être précis dans la réponse à apporter. Le but du jeu dans le MOOC est de donner des éléments de réponse concrets et ne pas rester évasif.

Troisième difficulté : le choix du « meilleur » statut, entre l’EIRL, la micro- entreprise, le portage… les freelances ne savent pas quel est le meilleur statut pour eux, mais ils savent que leur décision aura un impact sur leur mode de fonctionnement, leur facturation…

Il y a bien d’autres difficultés à traiter :

  • autour de la vente : « Comment vais-je réussir à obtenir une commande d’une entreprise intéressée par mon offre ?». Et je peux rajouter des questions essentielles sur ce que j’appelle « la  vente à l’état pur ». en effet,  une fois que le client s’est déclaré intéressé par mon offre, je dois savoir « comment la lui vendre, comment franchir la dernière étape, comment proposer un devis et le faire signer ! »
  • l’aspect communication avec la notion de personal branding : « Comment vais-je me faire connaitre et valoriser mon expertise ? »,
  • le côté marketing : « Comment rendre mon offre attractive, comment me différencier et faire en sorte qu’elle soit vue par mes futurs clients ? ».

C’est l’ensemble de ces questions qui structurent le projet du MOOC et auxquelles je réponds pas à pas.

“Pouvez détailler le programme de ce MOOC ? Que peut-on en retirer concrètement ?”

Nicolas Tregan : Le MOOC devenir freelance est divisé en 4 modules, un par semaine.

Le premier module est certes introductif mais il rentre très vite dans le vif du sujet :

  • Quel tempérament faut-il avoir pour être indépendant, êtes-vous fait pour devenir freelance ?
  • …Est-ce que vous êtes prêt ?
  • Puis, la définition de l’offre et des prix, car c’est les 2 éléments essentiels pour démarrer.

Module 2, nous attaquons avec « Le loup de Wall Street » (oui, comme le film) car l’objectif premier de l’indépendant quand il prospecte, c’est de vendre une mission !

Le sujet traite de la stratégie marketing en lien avec la finalisation de la vente. C’est bien beau d’attirer des prospects, envoyer des devis, le but est quand même de les recevoir signés et ensuite de réaliser la mission ! Ce module est vraiment orienté vers la vente, de la communication jusqu’à la facturation et au paiement de la prestation, par chèque ou virement (du concret!).

Module 3 : Les démarches administratives en question

On va ensuite aborder le choix du statut et les démarches à entreprendre dans chaque cas. Par exemple, on va parler de la micro entreprise et du portage. C’est un module précis et technique car le choix n’est pas anodin. Les démarches  peuvent -selon les cas- être importantes ou au contraire être déléguées à une structure chargée de facturer à votre place.

Module 4 : c’est un module plus « life style » qui traite des différents aspects de la vie quotidienne du freelance.

Les questions soulevées et auxquelles on va répondre sont toujours concrètes :

  • « Comment gérer seul son emploi du temps »,
  • « Quel lieu de travail choisir : coworking, location… ? »

Bref, c’est tout le quotidien de l’indépendant.

Pour finir, une touche –positive- clôt le MOOC et aborde le développement de son activité. C’est l’ouverture vers « l’après », une fois que l’on s’est lancé !

“Et après le MOOC justement, on fait quoi ?”

Nicolas Tregan : Le MOOC n’est pas une fin en soi, c’est comme un tremplin pour se lancer. Il permet de faire les premiers pas en faisant des choix judicieux. Après, il faut continuer à ajuster son projet et développer son activité.

J’ai donc rassemblé de nombreuses informations complémentaires pour poursuivre dans ce sens. Par exemple concernant la  définition de l’offre, il existe dans le MOOC au moins 5 articles abordant ce sujet et qui vous permettent de créer une offre détonante dans votre secteur.

Disposer d’un tel espace de ressources, est une solution pour prolonger votre travail sans perdre de temps. Le but est d’aller y piocher ce dont vous avez besoin, quand bon vous semble et sans vous disperser.

Bien sûr, au fil des semaines, les modules restent ouverts. Quand le module 2 ouvre, le module 1 reste ouvert. On peut donc revenir sur un sujet et le travailler plus en profondeur.

Au-delà du MOOC, il existe aussi d’autres formations pour développer ses compétences et notamment les Boot camps* qui sont des formations accélérées sur des sujets précis (par exemple : « apprendre la gestion de projet).

Se former « au quotidien » est un facteur clé de succès. Comme indépendant, les nouveaux formats (MOOC bootcamp*, webinaire**…) sont une chance pour accéder à de nouvelles connaissances à moindre cout, peaufiner son expertise, renforcer ses compétences et lever ses faiblesses. A chacun de trouver le format qui lui convient et établir son plan de formation !

*A l’origine, le Boot Camp est une méthode de conditionnement physique employée par l’armée américaine. Ma formule est aujourd’hui utilisée pour parler de formation express en présentiel.

**Un webinar (en français webinaire ou séminaire web) est un format vidéo court (1 heure en général) de présentation d’un produit, d’un service ou une problématique. Une plateforme connue est webikeo.

Les commentaires sont fermés.

Développez votre activité !

UN GUIDE (GRATUIT) de 40 PAGES DE CONSEILS

Développez votre activité !

UN GUIDE (GRATUIT) de 40 PAGES DE CONSEILS