Google+

Formation : un tiers des entreprises n’utilisent pas les fonds de leur branche

Une étude de la Dares, l’organisme statistique du ministère du Travail, portant sur l’utilisation des fonds dédiés à la formation professionnelle, montre qu’un tiers des entreprises de 10 salariés ou plus n’utilisent pas ou peu ces fonds, auxquels elles peuvent pourtant prétendre, pour former leurs salariés.

FORMATIONChaque année, les entreprises sont tenues de verser une contribution au fond de formation professionnel de leur branche. Depuis la réforme de la formation mise en place l’année dernière, le montant de cette participation s’élève à 1 % de la masse salariale. Ces sommes sont ensuite redistribuées aux entreprises qui les sollicitent pour former leurs collaborateurs.

Logiquement, on pourrait penser que les employeurs ne se privent pas d’utiliser cette manne. Beaucoup le font en effet. Mais pas tous. Et ceux qui ne sollicitent pas ces fonds sont loin d’être quantité négligeable. Selon l’enquête de la Dares, 30 % des entreprises de 10 salariés et plus sont dans ce cas.

Fait marquant : les petites PME sont les plus  concernées

Ce cas de figure concerne une population d’entreprises bien ciblée. En l’occurrence, celles de taille modeste. L’enquête le montre clairement : plus l’effectif salarié est faible, moins l’employeur fait appel aux fonds de formation.

Alors que la moitié des entreprises de 10 à 19 salariés n’y a pas ou peu recours, ce ratio tombe à 20 % pour les entreprises de 20 à 199 salariés, et à 10 % au-delà. A ce jeu-là, les petites entreprises sont les grandes perdantes de l’attribution des fonds de la formation professionnelle.

La raison de ce « désintérêt » pour la formation professionnelle ?

Consultant efficaceElle tient d’abord à une question d’organisation. Dans une petite entreprise, il est souvent difficile de se passer d’un salarié, le temps d’une formation. Dans les groupes et les sociétés de taille plus importante, les absences sont plus faciles à gérer.

Mais ce n’est pas tout. Les petites PME sont aussi beaucoup moins structurées que les grandes en matière de formation. Selon l’étude, peu d’entre-elles disposent d’un responsable formation, d’un plan de formation, d’un budget dédié, etc. D’où une moindre implication sur cette thématique.

Ce tableau dressé par la Dares intéresse bien sûr les formateurs. Il montre qu’il y a des actions de sensibilisation à mettre en place, du côté des petites entreprises en particulier. Et des plans de formation à engager.

RH Solutions / Juin 2015
Thibault Bertrand

Les commentaires sont fermés.

Développez votre activité !

UN GUIDE (GRATUIT) de 40 PAGES DE CONSEILS

Développez votre activité !

UN GUIDE (GRATUIT) de 40 PAGES DE CONSEILS