Google+

Gagnez des heures pour vous consacrer à votre projet professionnel

Si vous souhaitez démarrer une activité en indépendant (si vous êtes salarié en entreprise) ou si vous goûtez déjà aux joies de la vie comme freelance, le sujet de la productivité personnelle et de la gestion du temps vous concerne.

En effet, combien de fois par semaine vous dites-vous : « Je n’ai pas le temps pour penser à mon projet ! Je n’arrive pas à le faire avancer ! Je n’ai pas le temps ! »

… Et c’est vrai que votre agenda est plein ! Il semble qu’il n’y ait pas de solution.

De nombreux experts américains et canadiens ont travaillé sur ce sujet et ont listé des techniques pour gagner ces quelques heures par semaines capables de vous aider à concrétiser votre projet. Toutes ne sont pas applicables à chaque situation personnelle, mais vous verrez qu’il est possible de faire bouger votre agenda. 

1 – Apprendre à se lever plus tôt le matin ?

Pour reprendre en main son agenda, une des techniques de base et de se lever une heure plus tôt chaque matin de la semaine. Cette technique n’est bien sûr possible qu’avec ceux d’entre vous calés sur un rythme normal d’activité (qui ne se lèvent déjà pas trop tôt) !
Ainsi, si vos horaires sont « dans la moyenne », avec un début d’activité vers 9h et un lever entre 7h30 et 8h, vous êtes dans la cible.

La technique consiste se lever plus tôt -entre 6h et 6h30- pour profiter du « miracle matinal » (1), ces fameuses heures de travail et de réflexion durant lesquelles aucune distraction ne vient vous détourner de votre objectif. C’est prouvé, les heures matinales sont plus propices à la concentration. Bref, sur une semaine vous pouvez vous libérer entre 3 et 5 heures, pour gérer votre projet.
Attention : se lever tôt implique aussi de se coucher plus tôt. Si vous avez des difficultés à vous endormir, identifiez les sources de distraction et essayez de les supprimer. L’essentiel est toujours de préserver son capital sommeil.

(1) Pour en savoir plus : depuis 2015, une mode s’est répandue aux Etats-Unis autour du Miracle Morning, le livre de Hal Elrod (un auteur conférencier mais qui n’est pas médecin). Ce dernier préconise de se lever plus tôt pour profiter d’un temps pour ses projets personnels et ainsi s’épanouir pleinement.

2 – Créez votre « Power hour »

Peut-être avez-vous déjà entendu parler de la Power hour ? Il s’agit d’un bloc de temps mis de côté pour vous consacrer à une activité particulière de façon optimum (1).

Le principe de cette fameuse heure (2) et justement de tenir compte que les capacités de concentration des êtres humains sont limitées et que durant une journée, il nous arrive de « décrocher » fréquemment.

Pour être efficace, il s’agit de se préparer avec précaution. La première étape et d’identifier le moment durant lequel « vous décrochez », vous commencez à perdre du temps (vous regardez par la fenêtre, vous répondez à vos amis sur Facebook, vous avez envie de voir la suite de votre série préférée sur Netflix…). Il faut décider alors de prendre 10 minutes pour supprimer tout ces éléments perturbateurs qui vous entourent : terminez votre chat et fermez Messager ou Whatsapp, terminez votre post sur Facebook, éteignez votre téléphone, fermez la porte de votre bureau…

Au bout de ses 10 minutes dites-vous que vous avez une heure pour vous concentrer sur votre activité et démarrez  (par exemple : la lecture de documents, des appels téléphonique, la recherche d’information ou la  préparation d’un business plan). Cet exercice demande de la pratique mais au bout de quelques semaines vous arriverez à vous concentrer sur votre projet 1 heure par jour (5 heures par semaine) et vous verrez qu’il avancera !

Pour en savoir plus : 

(1) Elle peut d’ailleurs correspondre à cette « heure matinale » abordée précédemment. Mais, en général, se bloc de temps survient durant la journée, au moment où vous décrochez d’une activité et que vous commencez à perdre du temps.

(2) il ne s’agit pas forcément d’une heure mais 60 minutes semblent correspondre à une durée idéale.

3 – Faire la chasse aux activités les moins importantes

Troisième technique : prendre conscience du temps que vous gaspillez chaque jour. En effet, nous nous plaignons souvent du manque de temps alors que a contrario nous passons des heures à pratiquer des activités non productives.
Même s’il est indispensable de savoir se décontracter, il est aussi important d’identifier ses principaux moments improductifs :
• passer beaucoup de temps à regarder la télévision et les séries qui s’enchaînent en ligne sur Netflix,
• jouer souvent à des jeux vidéos,
• flâner sur les réseaux sociaux Facebook et autres,
• sortir très régulièrement les jours de la semaine,
• se coucher tard et avoir du mal à récupérer le lendemain.

Si vous souhaitez récupérer du temps pour lancer une activité, réduire ces temps d’activité inutiles est un vrai enjeu.

La technologie peut vous y aider. Si vous passez trop de temps sur les différents médias internet, testez l’application RescueTime. Cette application vous permet d’évaluer la quantité de temps consacré à chaque types de sites internet et applications, et ce, à partir de toutes vos outils connectés (téléphone, l’ordinateur et la tablette).
Cette application présente sous une forme graphique simple comment se décompose votre temps de navigation :  vous prenez conscience du temps que vous pouvez libérer !

Exemple de tableau de suivi Rescuetime

4 – Savoir se déconnecter, c’est salutaire !

Le gaspillage de temps est souvent lié à une difficulté à pratiquer la « déconnexion numérique ». Vous n’arrivez pas à vous déconnecter ? Dans ce cas, testez l’application de blocage  Freedom sur PC et Mac. Cette application permet de programmer et bloquer des périodes de temps durant lesquelles l’accès à certains sites vous sera interdit.

Cela fonctionne aussi pour se coucher plus tôt. Il vous suffit de demander à freedom de limiter l’accès à votre téléphone/ordinateur ou tablette à telle ou telle application, à partir de 10h30 le soir.

Une autre solution pour éviter de perdre 2 heures par jour sur les réseau sociaux (la moyenne de consultation), c’est de vous libérer des moments précis pour intervenir sur Facebook Instagram ou Twitter

C’est vrai que même au bureau ses applications ouvertes vous donne envie de participer, contribuant ainsi à perdre votre concentration.

Autant assurer votre présence quotidienne sur ces réseaux mais durant un temps limité, à des horaires précis : par exemple entre 12h00 et 12h15 et 16h00 et 16h15.

5 – Pensez à votre projet, un soir par semaine

Une autre technique d’organisation est de réserver un soir par semaine pour votre activité. Une à deux heures peuvent suffire, mais la clé de cette technique est que ce temps doit être planifié et connu de votre entourage.

D’ailleurs, c’est peut être l’occasion pour votre conjoint de sortir pour pratiquer une activité sportive de son côté !

En prenant rendez-vous « avec vous-même », dans votre agenda familial,  vous consacrez un temps précis à développer votre projet, sans perturber l’organisation générale de votre vie. De plus, ce moment est plus vécu comme un investissement en temps qu’un véritable « sacrifice ».

6 – La plage horaire du week end

Si vous n’arrivez pas à vous bloquer un soir par semaine, une autre possibilité est d’imaginer un bloc de temps à libérer le weekend. Selon les expériences des consultants américains -spécialistes en productivité-, le moment idéal est le samedi matin entre 8h et 10h. Vous avez ainsi tout le reste du week end pour vous relaxer.

Crédit- Visual hunt – CC

7 – Savoir enrichir les temps mort

La stratégie ici est d’identifier des moments durant lesquels vous ne faites rien de significatif. il s’agit souvent dans le temps d’attente dans les transports, chez le dentiste, dans une file d’attente…
Durant ces moments vous devez être prêt à « lire plus » où à passer des coups de fil, si cela contribue à votre projet.

Équipez-vous -selon les cas- d’une tablette, d’un carnet de note ou de votre téléphone (et d’un chargeur de batterie pour ne pas vous trouver à ne rien faire !).

En suivant certaines de ces stratégies, vous verrez qu’il est possible de libérer entre 1 heure et 5 heures (pour les experts et motivés) par semaine. Le temps qu’il vous faut pour imaginer la réussite de votre projet.

Les commentaires sont fermés.

Développez votre activité !

UN GUIDE (GRATUIT) de 40 PAGES DE CONSEILS

Développez votre activité !

UN GUIDE (GRATUIT) de 40 PAGES DE CONSEILS