Google+

Le portage salarial: « un facilitateur »

Nous avons rencontré Delphine C-G, consultante ERP spécialisée en supply chain qui se lance en indépendante.
Elle a choisi le statut de portée salariée car il lui facilite son activité.

blog RHS :  Pouvez-vous nous en dire plus sur votre savoir-faire ?

Delphine C-G :
« Je suis consultante ERP depuis une dizaine d’années, et spécialisée en supply chain depuis 2009 suite à un mastère et une formation d’auditeur logistique. Je mets en place des progiciels de gestion industrielle, autrement dit, des solutions informatiques pour gérer les flux des entreprises.
Comment est venue l’envie de vous lancer en solo ? »

se lancer en indépendante

se lancer en indépendante

« J’ai toujours travaillé en SSII, d’abord chez Altran Systèmes d’information puis CapGemini et enfin chez Manessens Consulting.
Le travail y est confortable mais les déplacements liés à mon travail étaient devenus lourds. Bien qu’habitant en région nantaise, on me proposait de plus en plus des missions sur Paris. »

« La deuxième raison est qu’il arrivait parfois que l’on me propose des missions hors de mon champ de compétence.
Spécialisée en logistique, on me faisait parfois intervenir sur des problématiques de comptabilité financière. Bien sûr, de par mon métier, je m’y connais un peu et j’ai toujours fini par m’adapter mais c’est très stressant. Voilà pourquoi après avoir hésité pendant quelques années, j’ai osé sauter le pas. Je veux pouvoir choisir mes missions et travailler auprès des entreprises de ma région. »

blog RHS :  Comme beaucoup de vos consultant ERP installés à leur compte, vous avez choisi le portage salarial.
Pouvez-vous nous dire ce qui vous a convaincue ?

Delphine C-G :
« J’ai hésité entre RH Solutions et une autre société qui aide les indépendants à créer leur propre société.  Mais l’idée de la prise en charge administrative m’a séduit au final. »

« Comme je me lance en indépendante, je préfère rester concentrée sur mes démarches commerciales qui seront pour moi une difficulté car même si je connais très bien mon métier, je n’ai jamais appris à me vendre. Lors du rendez-vous avec Isabelle Kerlero, responsable RH solutions à Saint-Nazaire, sa proposition d’aide pour démarcher les clients et trouver des missions (sans pourcentage supplémentaire) a fini de me convaincre ! Elle est vraiment facilitatrice. Grâe à elle, j’ai rencontré le réseau A2C réseau.

Ce sont 20 consultants qui se sont réunis pour travailler ensemble et s’aider à trouver des missions en fonction des compétences de chacun. De plus, j’ai déjà effectué une mission en portage salarial il y a deux ans. Je sais comment cela fonctionne. Si j’avais créé ma société, je gagnerais peut-être plus d’argent mais en portage, je pense pouvoir gagner plus qu’en SSII car je n’ai aucun frais de structures à refacturer au client. Je considère qu’on est moins taxé et ce que prend la société de portage, c’est minime en rapport aux services rendus ! »

blog RHS : Avez-vous des conseils pour les consultants qui hésitent à s’installer en indépendants ?

Delphine C-G :
« Je dirai qu’il faut bien mûrir son projet et y aller quand on se sent prêt. Se poser les bonnes questions : pourquoi ai-je envie d’être indépendant ? Gagner plus n’est pas, à mon avis, une bonne raison pour se mettre à son compte. Pas tout de suite en tout cas. Il faut y aller pour d’autres raisons : en ce qui me concerne, je l’ai surtout fait pour pouvoir créer une réelle adéquation entre ma vie familiale et professionnelle.  Je trouve que ça ne vaut pas le coup de gagner beaucoup d’argent si c’est au détriment de sa vie personnelle. Si on n’est pas bien dans sa vie, on n’est pas bien dans son boulot. »

Annabel Saint Paul
RH Solutions 2013

Les commentaires sont fermés.

Développez votre activité !

UN GUIDE (GRATUIT) de 40 PAGES DE CONSEILS

Développez votre activité !

UN GUIDE (GRATUIT) de 40 PAGES DE CONSEILS