Google+

Les 5 enjeux de la vidéo pour les indépendants

La vidéo est partout, avec la multiplication des écrans (tablette, smartphone) autour de nous et le débit internet qui augmente.

Quand on pense vidéo, on imagine bien sûr les experts freelances de la vidéo (production et post-production) qui peuvent vendre leur savoir-faire directement en réalisant des formats adaptés aux entreprises : vidéo de démonstration de produit, vidéo de vente, vidéo évènementielle…

video-unsplash-cc

Mais au delà, c’est bien l’ensemble des indépendants issus d’autres métiers (Ressources Humaines, informatique, Commercial…) qui doivent intégrer ses outils dans leur démarche de communication et d’organisation, en plus d’en comprendre voir maitriser les usages .

En résumé, pour les indépendants, la video représente cinq avantages et enjeux essentiels :

  1.     Valoriser son activité

  2.     S’informer rapidement

  3.     Vendre son expertise

  4.     Se former dans la durée.

  5.     Innover !

 separateur

enjeu # 1
Valoriser son activité d’indépendant grâce à la vidéo ?

 

La vidéo est moins formelle qu’un CV. Elle donne une dimension humaine, elle est plus ludique que le papier, plus parlante que du texte ou des images figées. Elle permet de faire passer facilement et efficacement un message.

Comme le rappelle Renaud Valette un indépendant expert vidéo : « Présenter une vidéo de sa compétence ou de son produit, c’est afficher une confiance en son savoir et son savoir-faire. Cela rassure votre interlocuteur et facilitera l’acte d’achat ou la collaboration. »

Dernier argument : la vidéo est facile d’accès  sur smartphone et facilement diffusable, sur les réseaux sociaux mais aussi en signature de ses courriels !

Une vidéo présentant l’expertise d’un consultant  

Si vous ne voulez pas vous mettre directement en avant, utilisez d’autres moyens vidéos comme le “Vidéo Scribing”, une façon originale et claire d’intéresser votre audience.

Ce format de vidéo explicative fait intervenir des illustrations dessinées au marqueur sur un tableau blanc. Cette vidéo est ensuite montée, accélérée et une voix off détaille une histoire et délivre un message.

Une vidéo présentant l’interêt du “Vidéo Scribing” : 

separateurenjeu # 2
S’informer rapidement : webinaire (webinar) et tutoriel

 

Un webinaire (webinar en anglais) est la contraction des termes web et seminar (séminaire). Généralement utilisé entre entreprises et professionnels, il désigne une réunion collective directe via Internet

Le webinaire est aussi utilisé en marketing pour la vente entre professionnels (ou vente BtoB).
Les produits sont alors présentés par le biais de diaporamas ou plus généralement de vidéos et accompagnés de descriptions sous forme de notes ou de commentaires.

Une video présentant l’organisation d’un Webinar via l’outil Google Hangout :
« Organiser un webinar en direct (Conférence) et partagez votre écran. »

La caractéristique du webinaire est son côté interactif : le chat crée une réaction immédiate. Ainsi, le webinaire offre  un gain de temps,  limite les coûts de déplacement des commerciaux d’une entreprise.

Quand le webinaire est organisée au sein d’une organisation, des logiciels de connections sont utilisés comme : GoToWebinar ou clickmeeting.

 

 Les plateformes de webinaire ouvertes

Pour les indépendants, il existe aussi des plateformes de webinaires ouvertes avec parmi les plus connues : webikeo.  Sur ces plateformes, des experts et des marques mettent en avant leur savoir en traitant d’un sujet en lien avec leur activité.

Les webinaires de 30 minutes sont organisés en direct (en live, comme cela pourrait se dérouler sur skype). Les inscrits peuvent poser des questions par chat (échanges sous forme de messages textuels courts, lus en direct) et l’animateur y répond.

Pour les absents, une rediffusion est aussi proposée. Les sujets traitent de l’actualité, comme en octobre 2017 un webinaire organisé par Fiducial sur un sujet chaud :  « les Ordonnances Macron : vers un droit au Télétravail ? ».

 

Les tutos et les tutoriels sont des formats vidéos courts, directs et efficaces

Au départ, les tutoriels étaient des guides d’apprentissage destinés au domaine informatique et permettant d’aider l’utilisateur novice à se former de manière autonome à l’utilisation d’un logiciel, à un langage de programmation ou à des jeux interactifs.

Aujourd’hui, ces « didacticiels en ligne » pullulent sur YouTube et leur utilisation généralisée s’étend à toutes sortes d’activités, comme le bricolage, l’automobile, la photo, la vidéo, le jardinage, les loisirs créatifs, etc.

Ils peuvent être créés par des marques et expliquent aux particuliers comment construire, repérer, décorer… Les outils valorisant alors les produits à acheter par exemple les 1249 vidéos de Leroy Merlin.

Des experts professionnels ou amateurs réalisent également des « tutos » variés (parmi les plus connus, les tutos de jeunes et celèbres vlogueuses -1- dans la mode, le maquillage…) afin de :

  • présenter leur connaissance et
  • dans le but de fidéliser une audience aux publications sur leur chaine Youtube. Cette audience représente pour les auteurs une source de revenue parfois importante, au travers de la publicité.

-1- vlogueuse est la contraction de blogueuse et de vidéo !

Video d’un [Tutoriel] de dessin ; « Comment dessiner un œil réaliste »

Il existe en dehors de YouTube des plateformes qui compilent les tutos, comme tuto.fr.

 separateurenjeu # 3
Vendre son expertise en utilisant une plateforme professionnelle

 

Des plateformes proposent des formations payantes, réalisées par des experts ; parmi eux, souvent des indépendants qui peuvent à leur tour tirer profiter de leur savoir en le diffusant sur ces plateformes.

L’intérêt des plateformes est simple : la vidéo est mise en valeur dans un environnement agréable et professionnel et le paiement se fait en ligne. En effet, si vous avez des vidéos de formation efficaces, vous ne pourrez pas les vendre en ligne sur YouTube (pas de moyen de paiement en ligne), ni les présenter de façon valorisante sans investir dans un site dédié (parfois couteux en terme de développement ou d’hébergement).

Parmi les plates-formes de Formation « Sécurisée et Pro » tournée vers les freelances et les « info-preneurs », notons learnybox qui propose des solutions simples et clés en main pour vendre sa passion en vidéo (hébergement de la video, paiement en ligne).

elephorm

Elephorm est le leader du video learning. La plateforme s’adresse aux particuliers et aux entreprises auxquelles elle promet « la montée en compétence de vos salariés ». Elephorm accompagne aussi les entreprises et organisations dans la mise en place de leurs dispositifs e-learning.

 separateurenjeu # 4
Les indépendants peuvent aussi se former durablement

 

En parlant formation, nous entrons dans le monde du Digital learning qui se caractérise par des sigles « barbares »: MOOC, xMOOC, cMOOC…

Pour les indépendants, ces formations de qualité peuvent contribuer à faire évoluer leurs compétences car ces formations ne se limitent plus aux étudiants.

Il existe une bonne vingtaine de plateformes de MOOC en France, comme :

Pour les retrouver toutes, vous pouvez utiliser le moteur de recherche proposé par my-mooc.com 

Ci dessous l’offre proposée par Unow, une plateforme de MOOC

unow

Qu’est ce qu’un MOOC ?

Définition du MOOC :  c’est une Formation en Ligne Ouverte à Tous (en français : FLOT) ou un  Cours en Ligne Ouvert et Massif (en français : CLOM). Mais le terme MOOC (massive open online course en anglais) est le plus utilisé et correspond à une forme ouverte de formation à distance, capable d’accueillir un grand nombre de participants.

Pourquoi « Massive » ?  Les premiers MOOC furent organisés par des enseignants de Stanford en 2011 auprès de 150.000 participants ! Le site Coursera est la plateforme de  référence pour les cours d’Universités dans le monde.

Pourquoi «Open » ? Le terme Open vient de Open Registration, c’est-à-dire que chacun est libre de s’inscrire, quel que soit son âge, sa profession ou son niveau d’étude. Si l’inscription préalable à un établissement est obligatoire pour y avoir accès, on parle de Massive Online Course, ou MOC.

Pourquoi «Online » ? Le cours est construit pour pouvoir être suivi en ligne ce qui engloble aussi les ressources pédagogiques, les exercices, devoirs et examens ! L’interaction dans le monde réel existe au travers des rencontres que peuvent organiser les participants d’un MOOC de manière informelle ou pour discuter du cours..

Pourquoi  « Course »? Le terme Course est plus difficile à cerner car à l’origine, ceratins MOOC étaient peu structurés, fondés sur l’échange et le travail en commun. Il sont désignés par le terme « cMOOC » et sont fondés sur le connectivisme (apprentissage décentralisé, échange, travail en commun) par opposition au « xMOOC », plus académiques, plus universitaires et de fait sanctionnés par un examen final. Mais la frontière s’estompe.

Au delà du MOOC

Cooc  ou Corporate online open course : ces formats de formations en ligne sont organisés par une société pour ses clients ou ses salariés.
Spoc ou Small private online course : des cours en ligne mais avec un nombre d’accès volontairement limité.
Sooc ou Small online open course : des cours en ligne ouverts à tous mais hyper-spécialisés, limitant de fait le nombre potentiel de participants.

 separateurenjeu # 5
Innover, maîtriser les plateformes, les applis et penser aux nouveaux formats

 

Les indépendants se doivent de connaitre les trois plateformes vidéos les plus utilisées en France et qui correspondent chacune à des stratégies particulières :

  1. Dailymotion ( Vivendi, orange), le petit concurrent français de Youtube
  2. Viméo  une plateforme qualitative qui se positionne aujourd’hui sur « le streaming en direct de qualité professionnelle pour votre prochain évènement »
  3. YouTube, incontournable leader mondial et filiale de Google.

L’intérêt de Youtube

L’intérêt de cette plate-forme est de créer gratuitement et facilement :

  • une chaîne au nom de sa marque
  • pour y diffuser ses propres contenus ou
  • pour sélectionner des vidéos d’autres chaines regroupées au sein de playlists.

Pour créer une communauté, il est important d’avoir des abonnés à sa chaine. Si l’utilisateur s’abonne à la chaîne de la marque, il sera au courant lors de la prochaine publication d’une vidéo.

youtube

La puissance d’un média mondial

YouTube est puissant :

  • le 2ème moteur de recherche après Google dans le monde et
  • le 2ème réseau social en France (24 millions de visiteurs par mois) derrière l’autre GAFA, Facebook (31 millions d’utilisateurs actifs).

Le cœur de cible est jeune (15 à 25 ans), en lien avec les phénomènes des vlogs (blogs en vidéo) et l’utilisation du smartphone. La tendance : Youtube concurrence directement la télévision et aux États Unis, le site internet touche plus de personnes entre 18 et 34 ans que n’importe quelle chaîne de télévision !

A suivre de près : la vidéo sur les réseaux sociaux et le direct (live) des applications mobiles

Visite d’un salon, webinar en direct, présentation et promotion de produits… Les occasions d’utiliser la video en directe (live en anglais) vont se multiplier pour les indépendants. Voici les applications à connaitre et le usages à en faire :

Vine en 6 secondes chrono.
Vine est une application lancée par Twitter en 2013 est simple : créer et entretenir une communauté par la création et la diffusion de vidéos de 6 secondes maximum. Le partage sur Twitter est aisé pour favoriser la « viralité ». Bien sûr, les utilisateurs sont surtout des représentants de la génération Z, des communicants, des créatifs…

La percée de Periscope

Également créée par Twitter en 2015, Periscope est une révolution. Cette application permet de diffuser sa video en direct (live), c’est à dire de partager la diffusion de ce que l’on filme, en continue et en direct (streaming) auprès de tous les utilisateurs de l’application. Concert, interviews, visite d’un lieu, d’un salon…cette plate-forme collaborative permet de laisser des commentaires ou envoyer des « cœurs », signes d’intérêt.

Le concurrent : Facebook Live

Lancé par Facebook début 2016, en réponse à l’application Periscope. Le principe est le même : les utilisateurs peuvent « streamer » ou « visionner » une vidéo en live où qu’ils soient.

Snapchat

D’abord plate-forme de partage photos, c’est aussi une application de partage de vidéos de 10 secondes maximum. Les 5 millions d’utilisateurs en France sont jeunes (15 – 25 ans)  et fuient Facebook jugé trop vieux et trop commercial ! Les vidéos  Snapchat se partagent dans la « story » (le fil d’actualité) durant 24 heures et ne sont visibles que par les amis ou abonnés au compte de la marque.

Les commentaires sont fermés.

Développez votre activité !

UN GUIDE (GRATUIT) de 40 PAGES DE CONSEILS

Développez votre activité !

UN GUIDE (GRATUIT) de 40 PAGES DE CONSEILS