Google+

Les 6 Lois du consultant efficace

Vous êtes coincé dans un embouteillage et votre meilleur client vous attend depuis 2 heures ?
Vous frisez le burn out car vous croulez sous les dossiers et vous ne voyez pas le bout de la journée ?
Vous ne savez pas comment faire le tri dans vos priorités et le temps vous manque ?

Vous subissez sans le savoir une des grandes Lois de lefficacité au travail : Loi de Murphy, Loi de Parkinson, Douglas ou Paretto…

Le consultant face aux Lois de l'efficacité personnelle

Le consultant face aux Lois de l’efficacité personnelle

Mais rassurez-vous, il est possible de les tourner à votre avantage ! Il suffit de les identifier…

1- La Loi de Murphy  ou de façon plus familière, la « loi de l’emmerdement maximum » !

En anglais, cet adage se dit : « Anything that can go wrong, will go wrong » ; il a été défini par Edward A. Murphy Jr. en 1949, suite à des déconvenues professionnelles de l’intéressé…
Cette loi rappelle surtout qu’il faut parfois -et souvent- s’attendre au pire.
Comme contrer cette loi ?
Dans les domaines scientifiques ou dans le monde managérial, elle rappelle qu’un  bon rétroplanning doit tenir compte d’imprévus, qui tôt ou tard surviendront.
Vous avez une réunion importante à l’autre bout de Paris ? Imaginez qu’une gréve des transports survienne,  votre taxi tombe en panne,  votre avion reste cloué au sol, votre PC tombe par terre.
A vous d’anticiper et d’imaginer un plan « B » …  sans bien sûr tomber dans la paranoïa dépressive!

2 – La Loi de Parkinson

En 1955, Cyril Northcote Parkinson publia un article dans The Economist  où il décrivait une administration américaine.
Son constat : « le travail augmente jusqu’à occuper entièrement le temps qui lui est affecté ».
Par extension, cette loi indique que si personne ne se fixe pas une limite ou un délai… l’intégralité de son temps sera consommé.
Comme contrer cette loi ?
C’est simple, il vous suffit de résonner en objectifs et non pas en tâches à réaliser.
En clair, bornez votre temps et celui des autres, faites préciser les délais, le temps disponible.
Par exemple, fixez vous un maximum de 20 minutes pour rédiger un compte rendu de réunion, dans l’heure qui suit (et non en vous disant que vous le ferez dès que possible).

3 – Loi de Douglas
Elle est en lien direct avec la loi de Parkinson et concerne « les dossiers en attente qui se multiplient  » ! En effet le temps et l’espace sont toujours intimement liés !
Cette loi  met en évidence qu’utiliser des espaces de rangement (bureau, placard, messagerie pour les mails) conduit à entasser les tâches à effectuer.
Comme contrer cette loi ?
Soyez conscient que  plus vous enterrez ce qui doit être traité en priorité et plus vous vous dispersez.
La solution : gérez d’abord vos priorités en identifiant ce qui est important, ce qui est urgent ; écartez ensuite ce qui n’est pas important ; pensez enfin à  archiver définitivement vos dossiers : ils doivent physiquement disparaitre de votre bureau et de votre vue.

4 – La loi de Pareto ou « loi des 20/80 »
Une loi fondamentale qui s’applique à quasiment tous les domaines.
Initialement établie par un économiste –Vilfredo Pareto (1848-1923)– elle a été élargie par Joseph Juran, le grand spécialiste de la Qualité comme suit :  « Dans tout groupe de choses contribuant à un effet commun, la majeure partie de l’effet est attribuable à un nombre relativement faible de ces choses ».
Comme tirer parti de cette loi ? En clair, il faut penser que 80% des effets sont produits par 20% des causes.
Appliqué à son organisation personnelle cela donne :

  • il est possible de mieux doser ses efforts  : 80% des résultats sont produits avec 20% de son temps.
  • Vous pouvez également vous fixer de nouvelles  priorités  : 80% du succès vient de 20% des actions.
  • Vous pouvez également  résoudre plus rapidement des problèmes…

4 – La Loi de Metcalfe
Metcalfe est un ingénieur, pionnier d’internet. Sa Loi est à la fois théorique et empirique : « l’utilité d’un réseau est proportionnelle au carré du nombre de ses utilisateurs ».
Comme tirer parti de cette loi ? Cette loi doit vous motiver à développer vos réseaux. En effet, vous devez être conscient que votre  réseau (professionnel) et ses connections (vos contacts, votre carnet d’adresses)  doit tendre vers un seuil à partir duquel son efficacité est décuplée.  Viadeo ou Linkedin jouent d’ailleurs sur cet effet démultiplicateur.

5 – La Loi de Kotter
« Les meilleurs changements commencent par des résultats immédiats. »
 Cette loi se fonde sur l’importance du court terme et de la réussite immédiate.
Comme tirer parti de cette loi ? En situation difficile, chaque pas doit devenir une victoire qui permet d’avancer jusqu’à la victoire suivante… Cette approche en 8 étapes a été présentée dans  l’ouvrage de JP Kotter (1996).
Initialement prévue pour les actions politiques, elle s’adapte au management dans des environnements difficiles et de crise selon une démarche determinée :

  • D’abord, instaurer un sentiment d’urgence,
  • puis élaborer une vision du changement,
  • lever les obstacles,
  • démontrer des résultats à court terme,
  • Enfin, accélérer le changement.

 

Les commentaires sont fermés.

Développez votre activité !

UN GUIDE (GRATUIT) de 40 PAGES DE CONSEILS

Développez votre activité !

UN GUIDE (GRATUIT) de 40 PAGES DE CONSEILS