Google+

Les secrets des entrepreneurs américains sur-performants

chef de projetVous êtes consultant indépendant ? Comme tout entrepreneur, vous êtes confronté à une question d’optimisation de vos méthodes. Les conseils des coachs en management américains peuvent vous inspirer. En effet, ils sont toujours friands des méthodes suivies par les entrepreneurs à succès outre-Atlantique. Sans chercher à trop théoriser, ils  identifient des « bonnes pratiques », des comportements particuliers qui ont permis à ces entrepreneurs d’être aussi performants dans leur activité. Kevin Kruse est une de ces célèbres coachs (et auteurs de nombreux ouvrages sur le management). Il mène des interviews et des  études sur le sujet de la performance et ressort une série de « secrets » recueillis auprès des entrepreneurs…

Les entrepreneurs sur-performants décomptent leur temps en minute

Alors que chacun d’entre nous découpe sa journée en heure ou en demi-heure, une des méthodes suivies par les entrepreneurs sur-performants est de décompter son temps en minute. Ainsi, un jour ne correspond plus à 24 heures mais à 1440 minutes.

Si « le temps c’est de l’argent », alors celui qui réussit à répartir ses tâches quotidiennes et les mesurer en minutes peut enfin de compte gagner 10 à 20% de temps de libre. Et ce temps libre n’est pas à réinvestir en temps de travail mais permet d’équilibrer ses activités en valorisant par exemple le temps indispensable pour lui et pour sa famille !

Pour commencer dans cette démarche, il existe la pomodoro technique (créée dans les années 1980) qui se fonde sur l’utilisation d’un minuteur de cuisine, réglé sur des temps de base de 15 minutes ou 25 minutes. Le but est à la fois de s’habituer à mesurer le temps pour réaliser une tâche, sans oublier de décompter les phases de préparation (en amont) et de vérification (en aval).

Ils se focalisent sur un seul objectif

La Matrice Eisenhower

La Matrice Eisenhower

Selon le coach Kevin Kruse, les entrepreneurs sur-performants savent aussi identifier les « tâches les plus importantes ». Encore faut il savoir quel est le bon objectif. Ce point est abordé dans la méthode dite de « la matrice Eisenhower » où les priorités sont classées en fonction de leur degré d’urgence et d’importance.

Mais il est aussi possible d’identifier son objectif prioritaire en répondant à des questions simples : Quelle tâche aura le plus d’effet pour atteindre mon objectif ? Que dois-je réaliser en premier pour obtenir satisfaction dans mon activité? La priorisation des activités est une tâche menée par les entrepreneurs performants chaque matin, quand ils préparent leur journée.

Dans le même esprit, un « secret » des entrepreneurs est d’utiliser la loi de Pareto appelée 80/20. Si 20% des taches à réaliser entrainent 80% de la réussite du projet, autant les placer en priorité !

Pas de « to do list » pour les entrepreneurs sur-performants

Cela parait surprenant, mais parmi les méthodes observées, la to do list n’a pas la cote.  Les entrepreneurs sur-performants observés par Kevin Kruse utilisent en priorité leur agenda. La to do list est trop fourre-tout et selon son étude, plus de 40% des taches qui s’y trouvent ne seraient jamais réalisées. De plus, la to do list entrainerait un effet néfaste, appelé l’effet Zeigarnick du nom de la psychologue américaine Bluma Zeigarnik (1900-1988). Selon ses recherches, le cerveau garde en mémoire plus intensément une information incomplète que complète. Conserver une liste de tâches non réalisées pourrait entrainer un état de stress permanent, voire de possibles insomnies, le cerveau étant obnubilé par la présence sur la to do list de tâches qui ne sont jamais réalisées…

chef de projetUn carnet de note à portée de main

Qu’il s’agisse de Richard Branson (fondateur du groupe Virgin) ou de Aristote Onasis, la méthode la plus importante pour réussir ses projets est de conserver à portée de main un carnet de note (papier ou aujourd’hui numérique). L’idée est d’y écrire tout ce qui vous vient à l’esprit, vos idées, vos remarques. «  Si il y une leçon qui vaut des millions et qui ne s’apprend pas dans les Universités, c’est bien celle-là  » dit un jour  le célèbre armateur.

Les entrepreneurs à succès évitent les réunions trop formelles

Pour Mark Cuban (milliardaire et homme d’affaires américain), son meilleur conseil pour être productif est de n’assister à aucune réunion sans ordre du jour précis. Pour lui « les réunions sont des time-killers. Elles commencent en retard, les mauvaises personnes y assistent, elles s’éternisent… »

Sans remettre en cause le principe même d’une réunion, de nombreuses start up proposent des réunions « debout », en s’inspirant du mode de fonctionnement des projets agiles où il existe des réunions de type « Stand-up » ou « Scrum » pour diffuser l’information et prendre des décisions rapides.

Les entrepreneurs savent gérer leur énergie

Même si chaque minute compte, un des secrets identifiés par le coach Kevin Kruse, est qu’il est important de savoir se gérer pour accroitre à certain moment son énergie et sa concentration. Les entrepreneurs sur performants ne sautent pas de repas, ils savent qu’il est indispensable de dormir et surtout de ménager des temps de repos en famille ou pour soi. Les repas sont perçus comme l’essence du moteur, le repos et le sommeil permettent e recharger les batteries et la vie personnelle donne l’équilibre et le recul nécessaire sur leurs missions.

 

Logo-Newsletter-Planete-Homeo-2Comment ne pas manquer les prochains articles pour consultants et formateurs ? Abonnez-vous à la Newsletter du blog (3 articles le 1er de chaque mois)

 

Les commentaires sont fermés.

Développez votre activité !

UN GUIDE (GRATUIT) de 40 PAGES DE CONSEILS

Développez votre activité !

UN GUIDE (GRATUIT) de 40 PAGES DE CONSEILS