Google+

Portage salarial et retraite : quelle incidence sur vos revenus ?

Le portage salarial constitue un cadre tout indiqué pour les cadres à la retraite souhaitant continuer à exercer une activité professionnelle. Il permet dopérer une transition progressive vers la retraite complète, tout en augmentant ses revenus. Mais ce cumul entre pension de retraite et salaire répond à des règles précises. Voici ce quil faut savoir sur ce sujet pour agir au mieux de ses intérêts.

 

Retraité(e) et consultant senior

Retraité(e) et consultant senior

Cumuler lintégralité de ses revenus sur les deux tableaux, cest possible

Si vous êtes retraité et que vous décidez d’exercer une activité en portage salarial, vous pouvez cumuler l’intégralité de votre pension de retraite avec les revenus issus de vos missions en portage. Vous avez droit à cet avantage dès lors que vous êtes dans l’une des deux situations suivantes :

  • vous avez atteint l’âge légal de départ en retraite (entre 60 ans et 62 ans selon votre date de naissance) et validé le nombre de trimestres requis pour percevoir une pension de retraite à taux plein;
  • vous avez atteint l’âge permettant de partir en retraite de manière automatique avec une pension à taux plein (entre 65 ans et 67 ans selon votre date de naissance).

 

Pas de limitation pour les indépendants

Dans le cas où vous exerciez, avant de prendre votre retraite, une activité rattachée au régime des travailleurs non salariés (TNS), autrement dit où vous étiez chef d’entreprise, artisan, commerçant, profession libérale, la situation est encore plus simple.

Quelle que soit le nombre de trimestres cotisés et l’âge auquel vous aviez choisi de partir en retraite, Vous pouvez cumuler votre pension de retraite et vos salaires issus du portage salarial intégralement, sans restriction.

 

Retraité(e) et consultant senior

Retraité(e) et consultant senior

Les situations où le cumul est plafonné

Si n’êtes pas dans l’une des situations décrites ci-dessus, autrement dit si vous avez choisi de liquider votre retraite de manière anticipée, où si vous n’étiez pas TNS, vous pouvez tout de même cumuler votre pension de retraite avec vos revenus issus du portage. Mais jusqu’à concurrence d’un certain montant seulement.

Dans ce cas, le total cumulé de votre pension de retraite et de vos revenus professionnels est limité. Il ne doit pas dépasser la somme de 2 312,61 €, ou bien celle perçue au titre de votre dernier salaire d’activité, juste avant votre départ en retraite, si elle est supérieure.

Même dans ces conditions, le cumul reste intéressant puisqu’il permet, malgré l’inévitable baisse de revenus générée par le départ en retraite, de maintenir son train de vie antérieur.

 

Si le portage génère des revenus, il ne crée pas de nouveaux droits à la retraite

Pour conclure ce sujet, il faut revenir sur une question que se posent de nombreux retraités intéressés par le portage salarial. En l’occurrence, celle de savoir si une reprise d’activité professionnelle permet de capitaliser de nouveaux droits à la retraite. Ce n’est malheureusement pas le cas. Une fois que l’on a liquidé sa retraite, on ne peut plus acquérir de nouveaux droits, même si l’on retravaille et que l’on cotise aux caisses de prévoyance.

Malgré tout, cela ne remet pas en cause le principal intérêt du portage salarial : à savoir, la possibilité pour un cadre, un ingénieur, ou un manager à le retraite de capitaliser sur son expérience pour générer un revenu d’activité potentiellement conséquent, tout en se ménageant une transition progressive vers la retraite à plein temps.

RH Solutions / Novembre 2014
Auteur : Thibault Bertrand

Les commentaires sont fermés.

Développez votre activité !

UN GUIDE (GRATUIT) de 40 PAGES DE CONSEILS

Développez votre activité !

UN GUIDE (GRATUIT) de 40 PAGES DE CONSEILS